Oloo Bwemba – 34 ans, Chanteuse – Bobigny

+++++++ OLOO MUSIC +++++++
Douce, sensuelle, puissante et planante comme un Makossa Love diffusé dans l’espace : telle est ma musique.
+++++++++ MUSIQUE ++++++++

S.C.: Coucou Oloo, et bien comment vas-tu ?
Oloo Bwemba: Bien !

S.C.: Peux-tu te présenter?
O.B.: Je m’appelle Oloo, Mbango Bwemba de mon vrai nom. Oloo c’est la transcription de Mbango au tam-tam. Je suis ce que les gens en France appellent une blédarde, je suis née et j’ai grandi dans mon pays d’origine le Cameroun (j’en suis bien heureuse).

S.C.: Quel est l’artiste ou le groupe que tu recommandes vivement?
O.B.: Oloo (charité bien organisée…)
S.C.: 🙂

S.C.: L’artiste ou le groupe avec qui tu aimerais passer un moment COOL?
O.B.: Je ne sais pas s’ils font encore de la musique ensemble mais vu l’état particulier dans lequel je me sens là tout de suite, j’aimerais planer avec The Pascals être dans un mood féerique qui rappelle l’ambiance planante des mangas. Ça me ferait du bien. Sinon une soldate de l’amour comme Fatoumata Diawara.

S.C.: L’artiste ou le groupe qu’il faut voir au moins une fois en live?
O.B.: Pas encore vu mais je veux voir Dobet Gnahoré en concert. Elle dégage une énergie puissante et remplie d’amour. Je la suis sur instagram et elle me fascine. Je pense que ca doit être une expérience magique. Autrement, j’ai adoré Kamasi Washington en live (et même juste dans mon tél). Je ne cherche qu’à capter une seule chose, l’amour que les artistes ont à partager.

S.C.: L’artiste ou le groupe dont tu aurais aimé découvrir plus de projets, mais hélas ce n’est plus possible?
O.B.: The Pascals et Bongi Makeba.

S.C.: Quel est le tout dernier album que tu as écouté & que tu as vraiment apprécié?
O.B.: « 1958 » de Blick Bassy.

S.C.: L’album dont tu ne te lasseras jamais d’écouter?
O.B.: Kadhja Bonet « The visitors », Richard Bona « Scene from my life »

S.C.: L’album que tout le monde a écouté… Sauf toi?
O.B.: Avec Internet, on finit toujours par tendre l’oreille même si c’est des années après. Mais de manière générale, je me tiens à côté de l’euphorie qui entoure les sœurs Knowles.

S.C.: Les paroles d’un titre que tu as en tête ces derniers temps?
O.B.: En ce moment j’écris des textes, je chante ceux des autres et comme toujours j’écoute beaucoup de musique, j’ai plein de paroles à l’esprit des plus étranges aux plus triviales.

« Giant feelings » de Brandon Coleman :
« Love sweet love it was designed for you and  me, us […] together WE must live in harmony. »

« Tondo longue » de Oloo :
« Tondo longue bwa munenge ossi emea wo na ndutu » (Aime la vie, soit heureux n’accepte pas de mourir dans la peine).

« Miserere » de Zelenka :
« Miserere mei deus » (Me rappelle que je dois aller à la chorale).

« Esoka » de Heriq :
« Mbana na he a ndolo » (C’est donc cela mon amour).
C’est ma dernière découverte de Néo-makossa et depuis que je l’ai écoutée elle me revient à l’esprit de manière récurrente.

S.C.: Le (les) style(s) musical(aux) que tu préfères / que tu écoutes le plus ?
O.B.: Soul, Jazz, Makossa old school, Lyrique, Électro, Urban Afrobeat, « World », tout ce qui est Revival afro des années 60/70 tous pays confondus, Ndombolo et Rumba Congolaise, Coupé Décalé à l’ancienne, Bikutsi, hip-hop … Tout ce qui me fait du bien.

S.C.: Le clip incontournable selon toi?
O.B.: « Je danse le Mia » de IAM par Michel Gondry il me met de bonne humeur ce clip.

S.C.: Ce que tu aimes faire quand tu écoutes de la musique?
O.B.: Danser et ou chanter ou me blottir en elle et me laisser transporter.

S.C.: Sinon, quel est le ou les projets que tu prépares?
O.B.: Je sors un Ep au mois de Mai. C’est du Makossa Cosmic, un genre particulier qui mélange justement des influences afro 80/90 avec de la Soul, du trip-hop, du r&b ça peut paraître étrange mais ce qui en vrai est surprenant c’est combien ma musique semble nouvelle à l’oreille et tellement familière en même temps, on en oublie même que je chante en Douala.

S.C.: La personne que tu seras disons… dans 10 ans?
O.B.: Dans 10 ans, je suis une artiste réputée sur la terre et je fais de la musique avec un cœur toujours remplit de joie et d’amour 😊😘.

S.C.: L’autre métier que tu aurais aimé faire?
O.B.: Garde forestier.

S.C.: Enfin, place à ta question-réponse: quelle est la question que tu aurais aimé que je te pose et sa réponse?
O.B.: – « Pourquoi chantes-tu? »
O.B.: – « Parce que j’ai réalisé que c’était ma façon de donner du sens à ma vie tout en étant utile aux autres »

S.C.: Merci Oloo !

Site Oloo Music
Facebook Oloo Music
Instagram @oloomusic

Découvre aussi :